S’écouter… pour mieux communiquer

Trois modules de formation selon l’approche de Marshall Rosenberg

En situation de tension en famille, en couple, au travail… comment faire la part des choses entre faits objectifs, nos sentiments, projections, jugements, besoins…? Des clés nous manquent parfois pour décoder ce qui est en jeu, faire un pas de côté, reconnaître ce qui est vraiment important pour soi… pour pouvoir entendre ce que vit l’autre !

La pratique de la CNV permet de développer la conscience de ce qui se vit pour soi et pour l’autre en situation personnelle et professionnelle, et ainsi de (re-)trouver un espace de choix dans sa façon de vivre les situations du quotidien et dans sa communication.

C’est un précieux outil de prévention de la violence et de gestion des conflits.

 

Invitation 

Module 1 : Les ingrédients d’une communication sereine / 21-22 janvier 2021

  • clarifier mon intention, et choisir sur quoi je porte mon attention
  • repérer les habitudes et obstacles qui coupent la communication
  • le processus de la CNV selon Marshall Rosenberg
  • clarifier et exprimer ce qui se passe en soi
  • attention à ce qui se passe pour l’autre
  • découverte de la différence entre observations / jugement  – sentiments / évaluations –besoins / stratégies – demandes / exigences
  • les 4 manières de recevoir un message
  • exprimer et recevoir de la reconnaissance (remerciement ou feed back positif)

Module 2 : Etre à l’écoute de soi ET de l’autre / 25-26 février 2021

  • clarifier ce que je vis dans une situation désagréable – pratique de l’auto-empathie
  • se relier à ce que vit l’autre : l’écoute empathique
  • formuler une demande pour inviter l’autre au dialogue
  • expérimenter l’équilibre entre les 3 espaces du dialogue : clarifier ce que je vis, écouter l’autre, dialogue authentique
  • savoir garder ou (re-)créer la connexion ; apprendre à partir d’expériences satisfaisantes

Module 3 : Communiquer pour comprendre et se faire comprendre / 4-5 décembre 2020 ou 20-21 mai 2021

 

  • mettre des limites et poser un cadre avec bienveillance
  • apprendre à partir de ses blocages
  • expérimenter de dire ou recevoir un « non » sans conflit
  • formuler des appréciations et remercier sans juger

« Ce que la CNV a changé dans ma vie au travail »

Témoignage d’une participante à titre professionnel

« Ce que la CNV a changé dans ma vie de maman »

Témoignage d’une participante à titre personnel

 

Infos pratiques

  • ?  La Miete (Maison de l’Initiative, de l’Engagement, du Troc et de l’Echange), 150 rue du 4 Août 1789, Villeurbanne (métro Flachet)
  • Quand ? 9h-17h30, accueil 8h40
  • Comment ? Chaque module peut être suivi séparément (à Ma famille comme unique ou auprès d’un autre organisme) mais nécessite la participation au module précédent avec un.e formateur.rice certifié.e
  • Tarifs 280€ à titre individuel + adhésion (possibilité de fractionner) ; 400€ à titre professionnel (association) ou 700€ (entreprises, institutions) – Prise en charge possible dans le cadre de la formation professionnelle continue

Inscription

Inscription sécurisée en ligne

  • Module 1 : Les ingrédients d’une communication sereine // 21 et 22 janvier 2021 :

Je m’inscris

  • Module 2 : Etre à l’écoute de soi ET de l’autre // 25 et 26 février 2021 :

Je m’inscris

 Module 3 : Communiquer pour comprendre et se faire comprendre // Session 2020 – 4 et 5 décembre 2020 :

Je m’inscris

Module 3 : Communiquer pour comprendre et se faire comprendre // Session 2021 – 20 et 21 mai 2021 :

Je m’inscris

 

Animation

Anne Gaël Erard

Anne-Gaël est formée à la médiation collective, la sociocratie et certifiée à la Communication Non Violente selon Marshall Rosenberg. Facilitatrice, formatrice et consultante pour les organisations dans le domaine des relations sociales et de la prévention des risques, elle intervient en situations de changement, de déstabilisation des équipes et des personnes, de tension ou de crises vers la reconstruction d’équilibres respectueux de tous.

Chercheuse convaincue que la transmission passe en grande partie par l’exemple et par l’expérimentation, elle apprend avec ses clients et grandit avec ses enfants. Elle cultive la co-création, le métissage des approches et des regards, s’enrichit de la diversité, de l’altérité, voire du désaccord. La découverte de la CNV libère une nouvelle façon d’être en lien… avec elle-même et avec les autres personnellement et professionnellement.

Une interview d’Anne-Gaël Erard autour de la CNV

Laure Saporta

Laure Saporta est médiatrice, après un parcours dans l’aide humanitaire et la coopération. Elle intervient en Suisse auprès d’associations, d’entreprises et de particuliers.

Ayant par vocation beaucoup été au service de l’autre, la CNV lui a permis de prendre conscience de la manière dont nourrir ses propres besoins contribuait à la relation, de trouver une façon de poser des limites protectrices avec bienveillance et dans le respect de l’autre, et d’appréhender les conflits comme permettant à la relation de grandir.