Photo : Sabine Freytag

L’adolescence en Procrastination

Y‘a le jeune qui a des examens à passer, des concours pour se dépasser, des oraux pour se chalenger et il y a toi.

Toi le jeune qui broie le noir en pleine lumière, que même les prières de ta mère ne suffisent pas à te donner une idée de ce que tu pourrais faire sur cette terre.

Toi le jeune dont la société n’a pas su te révéler tes intelligences qui pourtant sont en abondance.

Tu es là en pleine souffrance et tout monde crois que tu prends des vacances.

Tantôt affolé dans les directions à prendre et entreprendre.

Tantôt noyé dans les différentes actions qui te sont proposées.

Il est tant de te redresser et de te frayer ton chemin.

Il est temps de lâcher la main qui te soutien pour oser marcher, avancer.

 

Clic c’est un clip :

La chape est lourde et sourde. Elle n’entend pas que tu veux y aller. Que préfères tu ? Larguer ton oreiller ou y garder l’oreille collée encore quelques années ?

Tu es perdu(e) ? Mais pourquoi ? Tu es arrivé au monde et comme tous les bébés, tu es arrivé avec tes intelligences et tes natures multiples.

La société, l’école, l’environnement dans lequel tu as grandi n’a pas su voir ces intelligences, ces natures et un jour toi-même tu les as rejetés.

Notre monde valorise certaines intelligences au détriment de certaines autres. Ce qui peut expliquer ta difficulté à trouver ta place. Les intelligences musicales, de mouvements, interpersonnelles, en lien avec la nature etc… n’ont pas bonne cote. Si ta nature et ton intelligence sont celles exclues par ton environnement, toute ta vie tu peux avoir reçu une pression à être quelqu’un d’autre. D’où le possible mal-être qui t’habite actuellement.

Il est possible aussi que tu ressentes de la pression parce que tu possèdes l’intelligence valorisée par la société mais qui ne prend pas en compte tes autres intelligences. Par exemple si tu es doté d’une intelligence logique et mathématique et une intelligence créative et ou une autre en lien avec la nature et les animaux etc… Tu reçois de part et d’autre le message que tu dois aller vers les math, un métier d’ingénieur, médecin mais dans ton for intérieur tu sens que c’est une bonne analyse mais tu ne veux pas abandonner tes autres intelligences. Abandonner tes autres intelligences c’est abandonner qui tu es.

5 clefs pour t’aider :

  1.  « Connais-toi toi-même » nous dit Socrate. Pour connaître son chemin, tu vas avoir besoin de te connaître un peu, chercher qui tu es vraiment. Seul où accompagné tu t’explores.
  2. Démarre une introspection : Demande à ta famille, tes amis et le voisin : de nommer 1 ou 3 compétences qui sont les tiens.
  3. Explore la liste des intelligences et des natures multiples.
  4. Trouve ta musique qui te donne la pêche.
  5. Avance ton réveil de quinze minutes chaque jour jusqu’à arriver à 7h00 du matin .

K’es ce que ça veut dire ? 

Intelligences multiples :

La théorie des Intelligences Multiples voit le jour en 1983 par Howard Gardner, chercheur américain en neurosciences et enseignant à l’Université de Harvard. Il remarqua que l’évaluation du QI ne mesurait qu’une partie limitée de l’intelligence et des aptitudes humaines. Il souligna que les potentiels humains sont beaucoup plus larges.

Connais-toi toi-même :

« Connais-toi toi-même » est, au sens originel, un appel à la mesure. Se connaître soi-même, c’est connaître sa nature mortelle et ses limites. C’est l’une des grandes leçons des premiers textes de la littérature grecque : il faut se garder de la démesure. L’homme doit demeurer dans les limites de ce qui est humain et ne pas chercher à devenir un dieu.